Enfants Blog

Nos petites merveilles

Education, Prévention, Sécurité, Enfant, Famille, Premiers-Gestes, Accidents-domestique, Secours, Pompiers,

Accidents domestiques Enfants : les Premiers gestes de Secours

Avant l’âge de 6 ans, un enfant n’a pas conscience des dangers potentiels qui l’entourent. Le protéger, reste une surveillance de tous les instants.

Françoise Dolto a mis en évidence l’importance de la parole, dès le début de la vie, et c’est grâce à elle, si aujourd’hui, les adultes parlent beaucoup plus aux enfants. Le tout-petit a une grande capacité à comprendre. Aussi, lorsque vers 15 à 18 mois, vous lui expliquez avec vérité les règles de sécurité, ce qu’il convient de faire, ce qui reste interdit, et pourquoi… il comprend. « Attention ne laisse pas tes petits doigts sur la porte, tu pourrais te les pincer », « attention, ne t’approche pas du four allumé, tu pourrais te brûler », …..Vous vous adressez directement à lui, votre physionomie et le ton que vous employez sont éloquents ! Cependant, alors qu’il joue avec la porte, ou près du four, sachez qu’il oublie tout aussi vite votre conseil parce justement, il est en train de jouer. Ainsi, 80% des accidents domestiques des enfants de moins de 6 ans, ont lieu alors qu’ils sont en train de s’amuser, à l’intérieur ou autour du lieu d’habitation.

Petite, Fille, Confiance, Mentir, Enfant, Education,

En n’étant ni infirmier, ni médecin, chacun, chacune, peut cependant être amené, un jour, à pratiquer les premiers gestes.

Eclairage avec ce petit guide simple (6 situations).

“Les premiers gestes de secours”

 

En cas d’accident, 4 principes sont à connaître au départ :

  • Estimer la gravité de l’accident.
  • Prévenir les secours, si le cas le nécessite.
  • Soulager l’enfant.
  • Eviter toute aggravation.

1 – Comment réagir en cas de chute ?

Parmi tous les accidents domestiques, les chutes sont les plus fréquentes, (73% chez les enfants de moins d’un an et 55% jusqu’à 16 ans).

Les bons gestes :

  • Ne pas déplacer et ni relever l’enfant qui vient de chuter, pour ne pas risquer de le blesser davantage (entorse, fracture).
  • Ne pas lui donner à boire.

Une chute peut provoquer :

  •  Un bleu, appelé ecchymose, qui peut être aussi violet ou jaune.
  • Une bosse, un hématome.

L’ecchymose peut disparaître assez rapidement, pour cela :

  • Mettre un peu de glace, sur l’hématome avec une compresse ou un gant, (pour éviter les glaçons directement sur la peau).
  • Ne pas appliquer de pommade parce que c’est un médicament.
  • Surveiller l’enfant. En cas de perte de connaissance ou d’équilibre, d’endormissement ou de pâleur suspects, de vomissement ou de convulsions : Contacter les services de secours : SAMU le 15 ou les Sapeurs-Pompiers le 18 ou le 112.

2 – Comment réagir en cas d’étouffement ?

 

L’étouffement par suffocation, est un accident assez fréquent chez les jeunes enfants, suite à “une fausse route” lors de l’absorption d’un aliment ou d’un objet. C’est la 2ème cause de mortalité par accident de la vie courante et chaque année, 50% des victimes sont des enfants de moins de 5 ans.

Avaler de travers peut arriver à tout le monde et tousser corrige généralement cette fausse route, mais dans certains cas ce geste ne permet pas de dégager les voies respiratoires.

Les bons gestes :

  • Si les voies respiratoires sont partiellement obstruées, l’enfant tousse, parle avec difficulté. Son visage rougit et sa respiration devient sifflante. Aucun geste de secours ne doit être effectué.
  • Si les voies respiratoires sont totalement obstruées, il ne peut plus parler, ni respirer. Son visage devient rouge puis bleuit. Appliquer la manœuvre de Mofenson qui consiste à :
  • Placez l’enfant à plat ventre sur votre cuisse, sa tête penchée en avant, le maintenir avec votre avant-bras. Donner des claques entre les omoplates.
  • Si cette technique est inefficace, retourner l’enfant délicatement et réaliser des compressions thoraciques.
  • Alternez les 2 méthodes jusqu’à expulsion du corps étranger.
  • Ne pas suspendre l’enfant par les pieds.
  • Ne pas introduire de doigt dans sa bouche pour essayer d’extraire le corps étranger.
  • Contacter les services de secours : SAMU le 15 ou les Sapeurs-Pompiers le 18 ou le 112.

3 – Comment réagir en cas de brûlure ?

 

En cas de brûlure pas trop grave, les bons gestes :

  • Éloigner l’enfant de la source de chaleur.
  • Refroidir au moins un quart d’heure sous l’eau froide, la zone brûlée à environ 15 cm.
  • Éteindre la source de chaleur sans s’exposer au danger.
  • Retirer le vêtement brûlé, sauf s’il colle à la peau (tissu synthétique).
  • Désinfecter la plaie. Pas d’utilisation d’antiseptique agressif, d’alcool ou de colorant comme de l’éosine.
  • Ne pas appliquer de corps gras sur la peau comme du beurre ou de l’huile. Préférer une crème recommandée pour traiter les brûlures en demandant conseil à un pharmacien.
  • Recouvrir d’une compresse stérile ou d’un linge propre. Pas de coton hydrophile parce qu’il colle à la plaie.
  • Pour soulager la douleur, donner un antalgique en fonction de l’âge de l’enfant.
  • Consultez un médecin pour faire un diagnostic.

En cas de brûlure grave, les bons gestes :

  • Éloigner l’enfant de la source de chaleur.
  • Surtout ne rien appliquer dessus.
  • Contacter très vite les services d’urgence : SAMU : le 15, Sapeurs-Pompiers : le 18.
  • Vous pouvez aussi téléphoner au Centre des Brûlés le plus proche.

4 – Comment réagir en cas de piqûres et de morsures d’animaux ?

Accidents fréquents, les morsures et les piqûres d’animaux présentent très peu de risques mortels. Les morsures ou les piqûres d’animaux sont souvent douloureuses et exigent une réaction rapide et efficace.

Les bons gestes :

  • Bien se nettoyer les mains avec de l’eau et du savon.
  • Laver abondamment la blessure avec du savon et de l’eau tiède, pour éliminer des traces de salive (vecteur de microbes).
  • Laisser sécher à l’air libre quelques instants avant de mettre une compresse stérile.
  • Vérifier sur le carnet de santé, la vaccination anti-tétanique de l’enfant.
  • Si la blessure est importante, si elle saigne beaucoup ou si elle nécessite des points de suture, consulter un médecin ou appeler les services d’urgence SAMU 15 ou Pompiers 18.
  • Identifier l’animal.

En cas de morsure de vipère :

Morsure-Serpent, Sécurité, Premiers-Gestes, Secours, Enfants, Famille,

  • Contacter très vite les services d’urgence.
  • Asseoir l’enfant qui ne doit surtout pas marcher.
  • Ne pas injecter de sérum antivenimeux.

En cas de morsure de piqûre d’insecte, guêpe, abeille, frelon… :

Elles sont souvent plus douloureuses que dangereuses. Elles peuvent cependant provoquer une réaction grave.

Piqures, Insecte, Guèpe, Morsure-Serpent, Sécurité, Premiers-Gestes, Secours, Enfants, Famille,

Les bons gestes :

  • Enlever le dard s’il est visible, avec une pince à épiler désinfectée.
  • Désinfecter la blessure.
  • Avec des compresses imbibées d’eau chaude, éliminer le poison éventuellement présent.
  • Nettoyer la blessure.
  • Mettre une compresse stérile.
  • Vérifier sur le carnet de santé, la vaccination anti-tétanos de l’enfant.
  • En cas de réaction allergique ( douleurs fortes, gonflements ou sensation de mal-être…, en cas de piqûres multiples ou dans la bouche, appeler les services d’urgence SAMU 15 ou Pompiers 18.
  • Rester auprès de l’enfant jusqu’à leur arrivée.

5 – Comment réagir pour un accident de la main ?

Si un doigt de l’enfant est coupé :

Les bons gestes :

  • Le mettre dans un sac en plastique, propre et sec.
  • Vite poser ce sac sur des glaçons.
  • Comprimer l’extrémité amputée.
  • Surélever la main de l’enfant.
  • Ne pas lui donner à boire, ni à manger.
  • Agir rapidement parce que le délai optimal pour une greffe est inférieur à 6 heures.
  • Contacter les services de secours : SAMU le 15 ou les Sapeurs-Pompiers le 18 ou le 112.

6 – Comment réagir en cas d’hémorragie ?

 

Un saignement de nez : cela s’appelle une épistaxis, c’est une hémorragie extériorisée par les fosses nasales.

Les bons gestes :

  • Rassurer l’enfant parce que la vue du sang peut l’inquiéter.
  • Lui proposer de s’asseoir.
  • Il peut se moucher doucement.
  • Il peut aussi pencher la tête vers l’avant. (Un enfant qui saigne du nez ne doit pas pencher la tête vers l’arrière, ni s’allonger).
  • Presser délicatement la narine qui saigne.

 

Une plaie peut se mettre à saigner beaucoup, et paraître impressionnante.

Les bons gestes :

  • Garder son calme.
  • Dans ce cas, il est possible d’allonger l’enfant.
  • Comprimer doucement la plaie s’il n’y a pas de corps étrangers, comme des cailloux, du verre ou du bois…).
  • Ne pas essayer d’ enlever soi-même ces corps étrangers.
  • Comprimer l’ensemble de la plaie pour limiter la perte de sang.
  • Des points de suture sont peut-être nécessaires.
  • Consulter un médecin ou contacter les services de secours : SAMU le 15 ou les Sapeurs-Pompiers le 18 ou le 112.

 

Poursuivre prévention, formation…

Les accidents domestiques arrivent encore trop souvent. Les actions de prévention et les réglementations mises en place ces dernières années, commencent à œuvrer. Ils restent cependant la première cause de mortalité des enfants de 1 à 4 ans. Il ne s’agit, en aucun cas, de surprotéger le jeune enfant lorsque les situations ne présentent pas de danger, vous pourriez alors lui transmettre vos propres peurs.

Enfants Blog espère tout simplement vous donner l’envie d’aller plus loin, avec cet article, parce que face à un danger, anticiper l’urgence, savoir réagir en ayant les bons réflexes, reste un véritable atout, et peut sauver des vies.

Pour cela, voici des infos pour trouver les formations aux gestes de premiers secours.

Actuellement, 2 formations sont proposées.

  • La première, gratuite, est une initiation aux premiers réflexes : alerter les secours, faire un massage cardiaque, utiliser un défibrillateur cardiaque, arrêter une hémorragie, ou la pose de garrot…
  • La seconde formation, payante (environ 60 €) est plus complète, elle est appelée « Prévention secours civique de niveau I ».

Pour plus de renseignements contacter :

  • La Fédération nationale des sapeurs-pompiers,
  • La Croix-Rouge française,
  • La Protection Civile.
Sources

Urgences, Sécurité, Enfant,

Précédent

Belle journée de Fête à toutes les Mamans !

Suivant

Vive les vacances et les histoires drôles de Victor

  1. Easy Rescue

    Bonjour
    Connaitre les gestes qui sauvent est très important dans le milieu privé comme professionnel. Ces gestes devraient être obligatoires dans tous les pays.
    ++
    Easy Rescue

  2. Gestes de premiers secours

    Bonjour
    Connaitre ses gestes de premiers secours est je pense indispensable dans la vie. Cela arrive si vite un accident.
    Merci pour votre partage et prise de conscience.
    En Suisse la Formation aux gestes de premiers secours est obligatoire pour passer le permis de conduire.
    Une très belle initiative.
    Bien à vous
    Easy Rescue

Laisser un commentaire

Le blog de Christine Beaussier - 2019